La place des dentistes dans la lutte contre le tabagisme

La lutte contre le tabagisme continue toujours. Suite à certaines études, il a été prouvé que les substituts nicotiniques pouvaient avoir un bon impact sur les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Heureusement, les chirurgiens-dentistes peuvent aujourd’hui prescrire des traitements antitabac. L’assurance maladie peut ainsi rembourser ces traitements au même titre que les autres médicaments. Ainsi, les dentistes ont une place non négligeable dans la lutte contre le tabagisme.

Le tabac, un problème pour la santé bucco-dentaire

Il est normal que les dentistes tiennent une place importante dans la lutte contre la consommation de tabac. En effet, cette mauvaise habitude est à l’origine de la plupart des complications buccodentaires. C’est un fait que les fumeurs ont tendance à sous-estimer. Cette clinique dentaire à Montréal nous informe que lorsqu’un dentiste examine pour la première fois la bouche d’un fumeur, il verra en premier lieu des dents colorées par un dépôt brunâtre. C’est ce dépôt qui est à l’origine de l’apparition d’un tartre brun foncé qui est plus dur par rapport à celui d’un non-fumeur. Ce tartre est effectivement plus agressif pour le parodonte.

De plus, le professionnel de la santé percevra tout de suite une halitose. C’est un signe olfactif du tabagisme et d’un problème bucco-dentaire. En effectuant un examen plus approfondi, le dentiste peut découvrir une parodontite. Cette pathologie provoque des pertes importantes des tissus de soutien des dents. Il se peut aussi qu’il y ait des lésions cancéreuses ou non. Tous ces problèmes vont obliger un patient à se mettre au sevrage tabagique. C’est là qu’intervient le chirurgien-dentiste pour conseiller et orienter le fumeur sur la démarche à adopter.

Rôle de la profession dentaire dans la lutte contre le tabagisme

Peu importe la forme d’une toxicomanie, elle a toujours une influence indésirable sur l’état de la bouche et des dents. Elle influe également de manière négative sur les résultats des soins odonto-stomatologiques effectués par les professionnels de santé. Il est donc logique que la prescription d’un dentiste contienne des aides au sevrage. Les dentistes ont mis en place d’autres moyens d’action pour lutter contre l’addiction au tabac.

Les dépliants montrant les effets néfastes du tabac sur la santé bucco-dentaire inondent les salles d’attentes. Des livrets d’information à destination des chirurgiens-dentistes sont aussi d’une grande utilité dans cette lutte. Les médecins sont aujourd’hui en première ligne pour détecter les méfaits du tabac sur la santé. A part ses méfaits sur les dents, il est important de rappeler que le tabagisme est également une cause de mortalité.

L’exemple français

En France, le gouvernement a fixé un objectif pour réduire au maximum le nombre de fumeurs d’ici 2027. Pour accompagner cette démarche, le gouvernement a proposé que soient pris en charge certains traitements anti-tabac prescrits par le dentiste. Notons qu’à part les médecins et les dentistes, les sage- femmes, les infirmiers ainsi que les masseurs-kinésithérapeutes peuvent aussi prescrire des substituts nicotiniques.

About Laurence

Laurence je suis la collège du webmaster Burez Bastien et j’interviens de temps en temps dans la rédaction d'article sur l’arrêt de tabac.

View all posts by Laurence →