Tabac et perte de dents

Tabac et perte des dents

Les maladies pulmonaires ne sont pas les seules conséquences du tabagisme. En effet, la fumée de la cigarette peut avoir un impact négatif l’ensemble des organes du corps. La santé bucco-dentaire est aussi une victime de la cigarette. Notons par exemple que l’on peut perdre ses dents à cause d’une consommation excessive de tabac. Ci-après ce qu’il faut savoir sur le tabac et l’hygiène dentaire afin de garantir une meilleure santé.

Les dents peuvent tomber à cause du tabac

Lorsqu’on évoque les effets négatifs du tabac sur la santé, on pense immédiatement aux problèmes respiratoires, au cancer du poumon ou encore celui de la gorge. Malheureusement, ce ne sont pas les seuls à être affectés. D’autres dommages peuvent survenir, notamment au niveau de la bouche. Il est par exemple très facile de reconnaitre un gros fumeur avec la coloration foncée de ses dents qui peut virer au marron. C’est une situation peu esthétique et les effets du tabac ne s’arrêtent pas là.

 Le tabac représente donc une grande menace pour la bouche et les dents. En effet, les dents des fumeurs sont fragilisées et avec le temps, elles peuvent tomber. C’est une situation que ce cabinet dentaire explique sur une page de son blog dentaire .. par la chaleur dégagée par la cigarette et qui affecte la cavité buccale.

La chaleur est associée à la nicotine et aux autres éléments toxiques de la cigarette. Tout cela va avoir une action délétère, aussi bien pour la bouche que sur les dents. Les dents commencent à s’altérer et à se déchausser. Avec le temps, et sans prise en main adéquate, elles peuvent bouger et tomber.

Comment lutter contre la perte des dents ?

Il est bon de souligner que les fumeurs qui sont âgés de plus de 50 ans sont les plus touchés par la perte des dents. Il est évident que pour éviter de perdre ses dents à cause du tabac, il faut tout de suite arrêter de fumer. Non seulement la cigarette peut déchausser et faire tomber les dents, mais elle peut aussi favoriser le développement des affections gingivales.

Selon une étude menée par l’Université de Californie, il a même été démontré que par rapport aux non-fumeurs, les fumeurs sont six à huit fois plus susceptibles d’être touchés par une affection gingivale avancée. Par ailleurs, on n’ignore pas à quel point il peut être difficile d’arrêter de fumer. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à demander de l’aide pour cela si besoin. Il est aussi conseillé de s’informer auprès du dentiste sur les bons gestes à adopter pour lutter contre le tabagisme. Outre l’arrêt du tabac, il est recommandé de garder la bouche propre et saine. Pour cela, il faut adopter une bonne hygiène bucco- dentaire.

About Laurence

Laurence je suis la collège du webmaster Burez Bastien et j’interviens de temps en temps dans la rédaction d'article sur l’arrêt de tabac.

View all posts by Laurence →