Le tabagisme passif comporte-t-il vraiment des risques ?

Le tabagisme passif est un sujet très controversé et est souvent à la tête des débats concernant le fait de fumer. Considéré comme étant à risque, il touche de nombreuses personnes, surtout ceux qui ont des fumeurs dans leur entourage.

En effet, plusieurs études ont pu démontrer et ce, de manière scientifique le risque qu’encourent ceux qui inhalent de façon involontaire la fumée des cigarettes, qui en passant peut contenir des milliers de substances toxiques et parfois cancérigènes.

Toutefois, ces affirmations sont-elles exactes ou est-ce que cela fait partie de la politique anti-tabac ou est-ce que le tabagisme passif est réellement un danger pour ceux qui en sont concernés ? C’est ce qu’on va voir ici.

La fumée de la cigarette est dangereuse pour ceux l’inhalent indirectement

Dans le cas du tabagisme passif, il existe 2 sortes de fumées de cigarette, l’une est celle qui s’échappe directement de la cigarette elle-même et l’autre est celle que les fumeurs rejettent.

Et d’après les études, c’est souvent cette première fumée, appelée aussi fumée secondaire qui est la plus dangereuse pour les fumeurs passifs (si on peut le dire). En effet, la fumée inhalée directement par les fumeurs est moins toxique puisqu’elle se dissipe rapidement, ce qui n’est pas le cas pour celle qui s’échappe de la cigarette.

De plus, cette fumée n’est pas filtrée, ce qui augmente considérablement sa toxicité.

Inhaler indirectement la fumée de cigarette représente plus de risques que le fait de fumer

Il a également été observé que le fait de respirer la fumée d’une cigarette est plus dangereux que le fait de fumer en lui-même. En effet, à cause de la fumée qu’on vient parler plus en haut, mais aussi à cause d’autres facteurs, ceux qui sont victimes du tabagisme passif sont plus vulnérables à l’apparition d’un cancer, principalement celui de la gorge et du poumon.

La meilleure preuve pour cela est souvent le fait que si une personne non fumeuse respire par accident de la fumée du tabac, elle se met automatiquement à tousser puisque cette fumée est inhalée rapidement par leur voie nasale, ce qui n’est pas le cas des fumeurs.

Que doit ont donc faire pour minimiser les risques du tabagisme passif ?

L’une des meilleures solutions concernant le tabagisme, qu’il soit passif ou actif est sans aucun doute le fait de se rendre des réels dangers sur le fait de fumer. Effectivement, seule une prise de conscience peut réellement minimiser les risques.

Toutefois, il existe des gens qui fument et surtout aussi ceux qui en sont victimes, donc pour cela il faut respecter quelques règles :

Pour les fumeurs :

Vu que le tabagisme ne touche pas seulement les fumeurs, il est dans l’obligation de ces derniers de respecter au maximum ceux qui ne fument pas.

Pour cela, il ne faut pas fumer dans des places publiques ou aussi en intérieur et surtout en présence de jeunes enfants.

Pour les non-fumeurs :

Le tabagisme passif n’est pas en soi une fatalité puisqu’il est possible de l’éviter. Pour cela, il est souvent important de ne jamais s’approcher des gens qui fument. Il est même utile de le faire remarquer à ces derniers de fumer leur fumée toxique ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *